La peinture figurative de Niculaï Georgescu est une interprétation lyrique de la réalité. Elle tend à reconstituer un espace plastique par une décomposition de l'image en de nombreux plans disposés comme une sorte de mosaïque. Ce procédé permet à l'artiste d'obtenir des effets de lumières sans ombres, des subtiles transitions de tons, des jeux et des correspondances de couleurs qui créent une symphonie plastique. Evitant les contrastes violents ou les harmonies de choc, Niculaï Georgescu sait maintenir dans une même tonalité sonore l'ensemble de sa composition.

    Une sensibilité discrète, une remarquable unité dans la variété, une évidente maîtrise dans la construction des formes par la couleur définissent son langage pictural. La figure humaine est intégrée dans l'espace plastique créé par l'artiste. Ainsi devient-elle un motif pictural, comme un accord dans l'andante d'une sonate. La sonorité musicale des tableaux de Georgescu est soulignée par la qualité des couleurs et par subtile alternance des tons chauds et des tons froids dans l'harmonie de l'ensemble.

    II est intéressant de noter que les musiciens et les instruments de musique reviennent souvent dans les tableaux de Georgescu, comme des motifs préférés. Les paysages, comme les scènes d'intérieur ont un caractère intime, une présence affective. L'artiste laisse toujours parler son cœur dans ses images picturales. Il évite les fantasmes, les incursions exaltées dans le pays de l'imaginaire, les extravagances de ceux qui cherchent à tout prix de se faire remarquer par leur violence. Il est content de suivre son propre chemin et de nous révéler, par sa peinture, la dimension poétique de la réalité.

 

 

 

 

 

.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site